Quels sont les critères sur lesquels se basent les assureurs pour accepter d’assurer un client ?

par Jessi
assurance maison

Lorsque vous souscrivez une assurance locataire, vous devez savoir que votre assureur examinera avant tout l’éligibilité de votre profil. Pour cela, il va donc se baser sur divers critères pour déterminer son acceptation. Découvrons ces différents critères qui conduiront à l’attribution d’une confiance légitime au client de l’assureur.

Les situations de refus de couverture

Certaines assurances telles que Flora, se basent sur certains comportements de clients pour pouvoir octroyer ou non une assurance locataire. Elles peuvent refuser une couverture dans les cas suivants :

  • Un défaut de paiement de l’assureur : Cela peut aller à l’encontre de la relation de confiance établie entre l’assureur et l’assuré. Avec un contentieux, il est tout à fait possible que l’assureur procède à une résiliation de contrat.
  • Une déclaration frauduleuse lors d’un sinistre ou lors de la souscription au contrat, une assurance obligatoire négligée peuvent aussi porter atteinte à la confiance légitime de l’assureur.
  • Une résiliation de contrat auprès d’une autre compagnie : Cela peut constituer un doute auprès d’un nouvel assureur.

Les critères en faveur de l’assurance locataire

Il faut savoir également que les assureurs prennent aussi compte de certains paramètres de votre logement pour pouvoir décider si oui ou non il est possible de vous offrir une couverture. Ces paramètres sont les suivants :

  • L’état de l’habitation : Certaines habitations dangereuses peuvent ne pas être couvertes convenablement. Il peut s’agir par exemple des bâtiments en ruine, des bâtiments situés dans des zones inondables, etc.
  • Les configurations des bâtiments : Dans certains cas, les bâtiments aux configurations complexes, comme par exemple avec piscine intérieure, avec ascenseur ou encore avec un grand nombre de pièces peuvent aussi ne pas être considérés par la couverture.
  • Le montant du loyer : Certains assureurs ne peuvent qu’ouvrir que les logements dont le montant du loyer ne respecte qu’une certaine limite. Chez Flora par exemple, la couverture n’est pas acceptée pour un loyer de plus de 1500 euros.
  • Les sinistres antérieurs : En tenant compte des sinistres antérieurs, l’assureur sera en mesure d’évaluer l’état du bâtiment et d’anticiper également les sinistres futurs.
  • L’usage de l’habitation : Il est important pour l’assureur de considérer également l’utilisation que vous faites de votre logement. Une couverture peut ne pas être octroyée si vous utilisez votre logement locatif à des fins professionnelles. Il faudra donc s’assurer que votre logement est utilisé à titre privé.

La tarification de la prime

Pour permettre à l’assureur déterminer le montant convenable en matière de prime d’assurance, certains critères seront également à évaluer. Ce sont principalement les différentes caractéristiques de votre habitation. Ces critères sont les suivants :

  • Le type d’habitation : Le tarif sera différent selon le type de votre habitation. Ainsi, pour un appartement, une maison de plusieurs façades, ou une maison ancienne, le prix va donc varier. C’est à partir de ce type d’habitation que l’assureur pourra alors calculer la prime.
  • La situation géographique : La tarification de la prime d’assurance tiendra également compte de votre code postal en Belgique. La prime se calculera alors en fonction de votre localisation.
Facebook Comments

Vous pouvez également aimer